Dieu laissa tomber de ses doigts
Une humble perle printanière,
Toujours blottie au fond des bois,
Tant elle a peur de la lumière !

Sous la mousse
Du rocher
Tu crois en vain te cacher ;
Sous la mousse,
Verte et douce,
Malgré toi, petit muguet,
Ton parfum dit ton secret !

Là, fleurir en paix est ton espoir
De ta simplicité divine ;
Il faut te chercher pour te voir,
Mais sans te voir on te devine.

Sous la mousse
Du rocher
Tu crois en vain te cacher ;
Sous la mousse,
Verte et douce,
Malgré toi, petit muguet,
Ton parfum dit ton secret !

Hippolyte-Louis Guérin de Litteau

Fermer le menu