Comme nous vous l’avions annoncé dans l’article du 24 juillet dernier, les travaux de la rue George Sand ont débuté.
Ainsi, le séquoia bi-centenaire qui y trônait a dû être “démonté” hier.

L’Office National des Forêts avait en effet jugé que ce “monument” n’était plus viable et présentait un réel danger pour la population, nous enjoignant de le faire abattre. Cet arbre planté en 1820, et qui a traversé les siècles, ayant été frappé par la foudre. L’arbre était creux sur, au moins, le dernier tiers, ce qui a pu être constaté dans sa chute lorsqu’il s’est brisé en deux.

L’intervention a été réalisée par la société Vertical Paysage.

Dans un souci constant de préservation du cadre de verdure de Neuilly-Crimolois, une solution pour redonner sens à sa disparition est déjà prévue et des arbres seront replantés à l’automne.