Des dégradations ont été constatées, ce matin, au niveau du volet métallique du Centre Polyvalent de Neuilly.
La gendarmerie, alertée, est venue constater les faits et une plainte, pour “dégradation ou détérioration légère d’un bien par inscription, signe ou dessin”, a été déposée *.
Nous déposerons plainte, systématiquement, contre ce type de dégradations volontaires, portant préjudice à l’image et aux finances de la commune, ces dégradations devant, en effet, être réparées par nos soins.

Si le street art constitue une forme d’expression artistique, cette dernière ne peut se faire en toute impunité lorsqu’elle porte atteinte aux biens communaux et / ou aux biens individuels de nos administrés.